ovh - Ovh et les nouveaux pays (USA/CA/BR/RU/MA/TN/...)

Bonjour,
En 2009, Ovh a fait plusieurs nouvelles filiales. Ça a été une
année très rapide et nous allons passer une bonne partie de
2010 à intégrer dans le cosmos d’Ovh toutes ces nouvelles équipes.
Le but est d’intégrer dans nos réflexions (qu’on partage régulièrement
avec vous mais aussi dans toutes les filiales) le feedback généré
localement dans ces nouvelles filiales. Puis d’en tenir compte dans
la mise en place de nouveaux services afin de faire profiter l’ensemble
de nos clients de toutes ces nouvelles idées. Ce travail là va prendre
un certain temps, car nous avons grossit très rapidement et il faut
prendre le temps ... Et il nous reste de 2009, 3 pays à finir : MA, TN
et SN. C’est en cours ...

Pendant ce temps là de la digestion, on souhaite rester active au
niveau d’évolution d’Ovh à l’international. On prévoit vers la fin 2010
début 2011, le redémarrage de l’usine à copier les filiales. Le but
est donc de préparer le terrain de nouvelles vagues de création de
filiales en Europe (dans les pays où nous ne sommes pas encore
présents) mais surtout au niveau de RU, BR et USA.

Nous allons donc modifier nos procédures internes afin de "truster"
manuellement certains clients de ces pays (cas par cas) afin de
préparer avec eux ces marchés qu’on souhaite attaquer dans moins d’1 an.
Attaquer, oui cool, on n’est pas violent ... :) puis il faudra construire
les datacentres plus près de ces clients là, mais c’est une autre partie
du problème ... On va vous présenter une solution dans l’Ovh Mag ...

On pense que dans 2 semaines, on saura capable de proposer un service
de "trustage" manuel de tous les clients qui ne peuvent pas commander
pour l’instant chez Ovh. Une fois qu’un client est "trusted" il pourra
commander de la même manière que n’importe lequel client. On va en
même temps attacher ces clients par rapport à nos filiales qui savent
le mieux gérer ces clients là. Par exemple, IE/UK pour USA/CA, LT pour
RU, PT pour BR ou ES pour AR.

Amicalement
Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter