ovh - Quoi de neuf en Septembre 2011 ?

Bonjour,

Quoi de neuf chez Ovh ? Ça bosse. On va profiter
de prochains jours pour terminer certaines phases
de développement de plusieurs (nouveaux) services.
Ça sera l’occasion de faire plusieurs annonces et
prendre du feedback.

Sinon :
- Ovh Mag n°2 est en relecture interne. On s’est
arrêté à 200 pages comme n°1. On devrait prodder
pour la fin du mois chez vous.

- Le remplissage du dernier datacentre RBX4 est
plus rapide que prévu. On regarde donc comment
faire face à cette croissance et ne pas se
retrouver sans espace disponible vers la fin
de l’année. On a plusieurs pistes qui sont en
cours de validation. Cela passent par l’innovation
et de rupture technologiques. Le but est de
pour passer le RBX4 de 35000 serveurs à ...
45000, 60000 ou 75000 serveurs. On verra bien
le résultat des alphas internes. Dans le pire
de cas on va construire RBX5.

- Pour mettre en place la backbone aux USA et en
Asie, nous avons commandé pas mal de nouveaux
routeurs. Ce matériel a mis (une éternité) 3-4
semaines pour arriver et hier nous avons reçu
les dernières commandes. On va pouvoir ainsi
finaliser les configurations puis la semaine
prochaine on lance les déploiements. Ceci nous
permettra de mettre en place de nouveaux points
de peering aux USA et Asie, 2 nouveaux transit
(Level3 et NTT) et donc d’augmenter la capacité
de notre réseau d’environ +250Gbps. Comme prévu
avant fin 2012, on va avoir >1Tbps d’interco
vers Internet.

- Demain soir, nous allons finaliser la backbone
de NRA sur Lille. Il y aura une coupure dans
le service de quelques minutes, nécessaire
pour débrancher l’ancien matériel et d’allumer
le nouveau.

- A Lille actuellement, chaque DSLAM est connecté
en 2x1Gbps sur un switch qui se trouve dans le
NRA lui-même. Ce switch est connecté en 10Gbps
sur un autre switch dans un autre NRA. Et ainsi
la suite sous forme de boucles. Ce type de backbone
est très bien pour ADSL mais avec l’arrivée de
VDSL2 et donc de 100Mbps pour chaque abonné, nous
avons cherché mieux. Et nous avons trouvé mieux et
moins cher. Ainsi, les DSLAMs sont (toujours) connectés
en Xx1Gbps (X = 2,4,8) mais directement aux 2
routeurs de la backbone. Plus de switch dans le NRA.
Chaque 1Gbps est transportés sur un réseau sous
forme de boucles. On utilise du DWDM à 4/10Gbps par
longueur d’onde. Sachant qu’il y a 5 à 10 NRA par
boucle, que chaque boucle peut faire 800Gbps
et qu’un gros NRA fait maximum 10Gbps (la somme
de tous les FAI) on peut estimer qu’on bâtit une
backbone qui va savoir résister aux innovations
pendant 5-7 ans. Comme chaque NRA est connecté
sur le 1er routeur via une route et sur le 2ème
routeur via une autre route, on supporte les
coupures de fibre optique, les pannes de routeurs
etc .. Toute notre expérience hosting au service de
FAI. Le résultat : on pourra garantir 100Mbps par
abonné pour un coût plus faible qu’aujourd’hui nos
concurrents ont pour garantir 150Kbps par abonné.
Ça veut dire qu’on saura vous proposer du VDSL2 à
100Mbps pour moins de 25euro TTC avec une bande
passante garantie au maximum de votre syncro 24/24.
Ce qu’on fait déjà sur le hosting depuis quelques
années ;) Cette backbone permet aussi délivrer les
services à valeur ajoutée comme les réseaux privées
en VPN/MPLS et supporte bien sûr la video/VOD/TV
en unicast. Apple TV ou Google TV ou Netflix ne nous
font pas peur. Au contraire, on les attend pour vous
les delivrer en illimité ..

- Nous allons démarrer de gros travaux sur la
backbone à Paris. Le but est d’arrêter le POP
à TH1 et de déménager tous les équipements de
TH1 à TH2. Sous quelques jours on va donc faire
une migration de l’Infinera qui assure l’un de
2 liens Paris/Roubaix et Paris/Frankfurt. On en
profite pour mettre en place 2 nouveaux routeurs
Cisco ASR 9010 : un à TH2 et l’autre à GSW. Ils
vont centraliser tout le trafic actuel (hosting)
et futur (les NRA) sur Paris, mais aussi Lyon,
Bordeaux et Marseille. En tout, on met en place
1.2Tbps de capacité réseau sur Paris et on va
commencer à descendre cette capacité vers Lyon,
Bordeaux et Marseille (sur Paris/Lille nous
avons déjà plus de 250Gbps).

- Le site de Strasbourg est en cours de démarrage
et nous allons couper notre lien Paris/Frankfurt
pour ajouter des équipements Infinera à Strasbourg.
Ceci nous permettra d’avoir 400Gbps vers Paris
et 400Gbps vers Frankfurt, puis de connecter Zurick
ainsi que Milano directement sur Strasbourg (au
lieu Frankfurt). Ainsi, les serveurs et le Cloud
Computing que nous proposerons sur Strasbourg sera
très proche de Paris, Frankfurt, Prague, Varsovie,
Zurick, Milano et Vienne. On va diviser par 2 ou
par 3 les latences vers ces villes et donc vers
ces pays. Puis on proposera de nouveaux services
de PRA (plan de reprise d’activité) se basant sur
2 sites séparés de +300km.

- Il y a quelques semaines, nous avons fêté 100’000
serveurs. Nous avons enlevé les frais d’installation
sur l’ensemble de services chez Ovh. Depuis nous
avons une très nette augmentation des abus en tout
genre (spam, attaque, scans). C’est pourquoi nous
avons changé nos processes interne et depuis 1 mois
on résilie le serveur dédié dés la 2ème attaque en
moins de 30 jours. On a donc vu le nombre d’attaques
passer de 3-4 par semaine (avec les frais d’installation)
à 5-8 par jour (sans frais d’installation) puis la
situation s’est stabilisé depuis 2 semaines à 5-6
attaques très importantes par semaine. En gros, on
réagit vite et sans pitié pour nettoyer notre réseau
de tous les clients qui seraient de hackers ou avec
des activités bizarre ou border line ou qui ne savent
pas maintenir le niveau de sécurité suffisant sur leur
infra. Grâce à cette approche moins friendly, on peut
maintenir (pour l’instant) les frais d’installation
à 0 Euro.

- Depuis quelques mois, on travaille sur le déploiement
de nos services sur l’Amerique du Nord. Comme c’est
un grand territoire, on sait qu’il nous fera plusieurs
datacentres. Nous étudions donc plusieurs sites pour
lancer notre 1er datacentre là bas. Mais à l’opposé de
nos concurrents, le but n’est pas d’aller vite quelque
soit les coûts mais d’aller pas cher, avec de grosses
capacités du réseaux et sur un service de bout à bout
géré par Ovh. Cette approche là nous permet d’être
rentable depuis le prémier jour, même si ceci nous a
obligé de construire l’une de plus grande backbone en
Europe ou devoir construire de datacentre comme le
dernier RBX4. Disant que ce n’est pas forcement ce
qu’on a imaginé faire au départ quand on a fait
apt-get install apache ..plustôt rpm -Uvh apache-1.3.4-1.i386.rpm
Bref, on souhaite reproduire notre business modèle dans
son intégralité car on pense qu’il y aura toujours la
place pour un acteur sérieux qui maîtrise son métier,
qui est 2x à 5x moins cher que le marché, qui ne facture
pas la bande passante. Tout ceci grâce au fait qu’il
réinvestit l’ensemble de bénéfices dans l’avenir.

Alors où déployer de datacentres ? On pense qu’il faut
rester dans le "Nord" "de l’Amérique du Nord", c’est à dire
sur pas loin de la frontière USA/Canada. Pourquoi ? Car
l’énergie est moins cher. Elle vient des barrages sur les
grandes rivières au Canada et USA. C’est green, donc pas cher.
Aussi, le coût du refroidissement de serveurs est plus faible
car comme il dépend de la température extérieure et qu’il
fait frais au Nord, ça coûte moins cher. Si on regarde
les réseaux de fibres optiques, les distances et les
latences, il faudra bien créer environ 4-5 zones à 15-20ms
l’une de l’autre. Donc oui il faudra plusieurs datacentres.
Mais si on regarde le niveau de catastrophes naturels il ne
se passe pas grande chose sur la frontière, pas de tremblement
de terre, pas de tornades, pas de volcans. Donc ça coûte
forcement moins cher à construire et à maintenir en
fonctionnement que dans une zone à risque. On imagine
donc s’installer quelque par entre Albany (New York),
Montreal (Canada), Detroit (Michigan), Chicago (Illinois),
Seattle, (Washington) ou/et Portland (Oregon). L’exception
à noter est Texas qui propose l’énergie pas cher grâce au
pétrole local, mais où il fait chaud, il y a des tornades
etc. On continue nos recherches mais ça commence à prendre
forme. Si vous avez des idées, n’hésitez pas. On devrait
arriver à faire pinger notre 1er serveurs sur l’autre
continuant avant la fin de l’année.

- Il y a 2 ans, nous avons su qu’il nous sera nécessaire
d’aller aux USA. Nous avons lancé les réflexions interne
sur la manière de s’organiser afin de maintenir une
vitesse de l’innovation importante tout en grossissant
et tout en discutant avec de clients de plus en plus
différents avec de motivations qui sont parfois opposées.
Nous avons aboutit à la création d’une "interteam" qui
est de manière transversale met la pression sur les
équipes interne. A travers les sprints de 2 semaines
cet équipe essaie de faire passer à travers l’usine
des sysadmin et développeurs les besoins de nos clients
qui ont été définitifs à travers les discutions avec nos
clients sur les mailing list, les forums, le twitter et
du marketing. Le but est d’enrichir nos offres tous
les 2 semaines. Une ou plusieurs nouvelles fonctionnalités,
de nouveaux services, corrections de bugs. Le but est
de proposer de services qui s’approchent au maximum de
besoins réels de nos clients. Les alphas, les bêtas et la
prod, c’est notre ADN depuis départ et c’est ça qui donne
le rythme à Ovh. Rien a changé sauf qu’en 1999-2001 on
sentait qu’il fallait faire comme ça et en 2009-2011 on
a enfin su mettre les mots sur ces méthodes de travail.
L’interteam est une photo de cette organisation très
pragmatique et ça a été testée et validée depuis 9-12 mois.
Ça fonctionne pas si mal que ça, même si on a (souvent)
parfois du retard dans la mise à prod. Le service avance
et on sent Ovh en mouvement. C’est suffisamment rassurant
pour me consacrer au développement d’Ovh sur l’autre
continent et enrichir Ovh (Europe) d’autres points de
vue. Pour ceux qui en doutent voici une expression que
je dis souvent "les cimetières sont pleins des gens
indispensables" ou "ça ne sera pas moins bien ou mieux,
mais diffèrent". Et là ça ne sera même pas diffèrent ;)

Au boulot :)

Amicalement

Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter