" /> Le cluster Leclerc

Le cluster Leclerc

Bonjour,
Nous travaillons sur un nouveau type de cluster sous le nom de
code "Leclerc" (comme les chars Leclerc) cf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Char_AMX_Leclerc

De quoi il s’agit ?

Imaginez un disque dur. Ce disque dur est connecté en SAS/SCSI
sur 2 serveurs différents. Ces 2 serveurs accèdent exactement
aux mêmes données. Un peu comme le NFS, mais directement en
bloc via un file system. Bien sûr il faut un file system un peu
spécial qui sait gérer les "locks" entre 2 serveurs. On peut
citer le gfs2 ou le lustre.
http://en.wikipedia.org/wiki/Global_File_System

Maintenant, imaginez une baie de disques de 1Po ou 4Po de données
connectée de la même manière sur 2 serveurs HG. Les 2 serveurs
travaillent sur les mêmes données en parallèle. Les 2 serveurs HG
modifient exactement le même volume des données. Si l’un change les
données, l’autre le voit immédiatement. Vous collez devant un système
de répartition de charge et vous avez un cluster Leclerc indestructible.
Si l’un des disques casse, l’un des serveurs casse, l’une des baies
de données casse tout continue à fonctionner grâce à tout sort de
redondances.

Pourquoi tant de redondances ?
A partir de plusieurs dizaines de To de données, la question de
la très très haute disponibilité se pose. Ce qui veut dire que
tout doit être redondé. Le système doit accepter tout sort de
panne, tout en continuant à fonctionner (en mode dégradé mais
sans aucune indisponibilité). Il faut donc de système qui travaillent
sur les mêmes volumes des données en temps réel ET sans aucun
"single point en failure".

On espère vous présenter quelque chose qui répond à ce cahier
de charge sous peu. Certainement sous Linux, peut être sous
Windows, mais pas encore sous Solaris (SUN a racheté lustre
probablement dans le but d’intégrer dans le ZFS l’expérience
de lustre, on attend le résultat avec l’impatience). Si tout
va bien, on pourra en suite vous proposer la même chose avec
64 serveurs en parallèle ...

Amicalement
Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter