" /> ovh - Chtix : abandonné

ovh - Chtix : abandonné

Bonjour,

Il y a un peu plus d’2 ans nous avons lancé le projet "chtix"
qui avait pour le but de fournir les circuits sécurisés pour
les petits opérateurs, du transit IP et un point de peering.

Le projet a connu dés le démarrage un sérieux coup de frein :
Orange a accepté le peering avec Ovh à condition qu’on ne
revende pas la bande passante à d’autres opérateurs ... On
n’allait pas refuser la proposition.

Mais nous avons fait plusieurs erreurs sur le projet et il est
temps de conclure. Par contre ces erreurs nous ont permit de
mettre en place de théories marketing qui ont conduit à des
changements profondes chez Ovh. Comme quoi, ça n’a pas été
tout raté ... :)

Les erreurs ? Le travail avec les opérateurs est un travail
émotionnel et non fonctionnel. Il faut serrer les mains et
fournir les documentations épaisses pour rassurer les décideurs.
Rien à avoir avec ce que nous avons essayé de mettre en place
à savoir un service fonctionnel, accessible en 1 clic et livrable
en 24 heures, pour un prix "pas assez cher" et du coup "non crédible"
d’autant plus qu’on ne pouvait pas prendre 2 heures chaque jour
pour rendre visite à un prospect partout en Europe et vendre un
service à 100Euro HT/mois souvent dans 14 ou 18 mois ... Bref
un plantage sur toute la largeur et la profondeur comme il faut ...

De l’autre côté, nous avons investit dans un matériel qui n’est
vraiment pas fiable. Mais alors vraiment pas. Au bout de 2 ans,
il doit nous rester 20% de matériel qui reste en vie ... D’autre
part, le MPLS commence à poser de sérieux problèmes et nous allons
le désactiver en le replaçant par les tunnels GRE. En gros,
le réseau est là pour Ovh et nos clients. Pas pour faire du rabe
avec ...

Mais le principal problème est que ce n’est pas un marché de masse.
Et nous on voulait créer un marché (et non prendre les parts d’un
marché existant). Or devenir un opérateur, surtout en Europe,
ce n’est pas le rêve de tout le monde. Souvent ça prend du temps.
Et dans 100% de cas, les bonnes idées on va pas les donner à un
concurrent. Puis il y a un effet de honte en disant qu’on utilise
de services des autres. Donc un marché fermé au buzz où chacun
essaie de montrer comment il est meilleur que l’autre ...

On pense que ce type de service doit être dans les prix du marché
(soit 20x plus cher), avec une équipe commerciale européenne,
de documentations de 1cm d’épaisseur et avec un réseau dédié à
cette activité et tout ceci pour quelques 65000 clients (AS)
potentiels dans le monde ...

Les "moins de 10 clients" vont être résiliés dans les 30 jours.

Et on passe à autre chose :)

Amicalement
Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter