ovh - Le housing, la baie et ... la baie virtuelle : J-3

Bonjour,
Depuis 2004, Ovh propose à ses clients les offres de housing qui
consiste à la location de 1/4, 1/2 et 1/1 de baies ainsi que le
housing de serveurs 1U-3U et 4U-6U. Pour ces offres là nous
utilisons 2 datacentres à Paris : Global Switch et notre DC 1.

Nous nous sommes posés pas mal de questions sur les évolutions
qu’Ovh pourrait proposer au niveau du marché de housing. Nous
avons étudié le housing à Lille/Roubaix Valley, dans la région
à Cean, Rouen, Bordeaux, Lyon et Marseille. Nous avons aussi
regardé les offres qu’Ovh pourrait proposer à Bruxelles,
Amsterdam et Frankfurt.

La réponse à toutes ces questions est venue durant l’année 2009.
En effet, au bout de 10 ans de travail, on s’est (vraiment) efforcé
de comprendre "pourquoi ?". Pourquoi Ovh marche ? Pourquoi Ovh
fonctionne mieux que ses concurrents ? Qui sont nos clients et
pourquoi ils sont nos clients ? Et ce qu’ils veulent et vont
vouloir dans les années à venir ?

Il est difficile de résumer les réponses à ces questions en
3 lignes. D’où l’idée d’Ovh Mag où nous allons essayer d’exposer
nos points de vue que notre métier et essayer de designer les
traites du futur. En tout cas notre vision de ce que ça sera
ce métier, pourquoi, comment, où et quand.

Concernant le housing, la réponse est simple. On pense que notre
métier consiste "à éviter aux administrateurs système d’aller dans
les datacentres" alias "proposer les ressources de datacentres de
manière la plus brute, la plus fiable et financièrement forfaitaire".
On loue ainsi les espaces de disques, du CPU et de la RAM dans le
cas d’un hébergement mutualisé, d’un RPS ou d’un serveur dédié.

Nous proposons historiquement le housing, car certains clients nous
l’ont demandé. Ils nous l’ont demandé car à l’époque Ovh n’était pas
capable de proposer de solutions équivalente (techniquement et
financièrement) dans le cadre d’un service totalement loué. Nous
allons donc continuer à proposer ces services là. Par contre on ne
va plus construire de nouveaux datacentres et nous n’allons pas proposer
de nouveaux endroits. Nous allons remplir nos datacentres "housing"
actuels puis ... ça sera plein. Si de emplacements se libèrent, nous
allons pouvoir louer de nouveaux emplacements. Par contre, nous allons
continuer à assurer le service housing au top, car c’est notre vitrine.

Pourquoi on pense ne plus avoir besoins de vous proposer du housing ?
Car on pense d’être désormais capable de fournir les services type
"housing" dans le cadre d’un service "loué". Et donc accessible à
un public nettement plus important qui n’avait pas pu en profiter
jusqu’au là.

Déjà avec l’arrivée de HG 2010-10G et son démarrage environ 6x
supérieure à ce que nous avons prévu, nous pensons tenir dans la main
l’une des alternatives au housing. En gros le HG 2010-10G coûte à
l’installation -50% par rapport au même serveur chez un constructeur
et puis chaque mois Ovh ne facture que l’équivalent de financement
du serveur et donc offre l’hébergement du serveur, la bande passante
et le support niveau 1. D’où le succès du HG 2010-10G.

Cette semaine, nous allons compléter nos offres avec une nouvelle
fonctionnalité :
la baie virtuelle (virtual rack).

Au lieu de louer une baie, acheter les serveurs et les connecter ensemble,
Ovh vous proposera une baie virtuelle dans laquelle vous allez pouvoir
mettre vos serveurs loué chez Ovh. Vous choisissez le type de switch
(10Mbps/100Mbps/1Gbps/10Gbps) puis vous connectez tous les serveurs ensemble.
Vos serveurs ont des IP RIPE qui sont à vous (comme dans le housing), vous
ajoutez un système de répartition de charge devant votre infrastructure en
3 clic, un firewall global de l’infrastructure, 4 clic encore, un système
de protection contre les attaques en 3 clic et les services de stockage SAN/NAS
en iSCSI/NFS/FCoE avec un avantage de taille : toute votre infrastructure
est repartie dans 4 datacentres chez Ovh (Paris 19, Roubaix 1, Roubaix 2 et
le nouveau Roubaix 3 qui démarre le 15 décembre), dans différents baies
physiques et avec un réseau niveau 2/3 sans point central (et donc sans un point
critique) et donc très très haute disponibilité. Nous avons mis plusieurs
mois pour mettre au point ce type d’architecture très innovante.

En bref, vous avez tous les avantages d’une baie privée et tous les avantages
d’une location. Ça démarre cette semaine. Et au prix de 49Euro HT/mois pour
la baie virtuelle (rien à avoir avec le prix d’une baie ...) ...

L’innovation, la remise en cause et faire la même chose autrement :

... on bouge les lignes ...

Amicalement
Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter