ovh - methodes pour innover

Bonjour,
Ovh s’efforce d’apporter sa vision du marché d’hébergement web
et remettre en question régulièrement ce qui a été fait. On
essaie de le faire en proposant de solutions originales avec
plus de valeur ajoutée tout en travaillant sur le prix.

L’une des clés de ce succès réside dans le fait qu’on essaie de
mettre à l’épreuve nos idées avec nos clients et avoir un feedback
sur ces idées. Puis si l’idée prend, essayer de développer rapidement
une solution en alpha ou bêta et voir si ça répond au besoins.
Puis si ça prend réellement, développer l’idée jusqu’au bout,
toujours en collaboration extrement étroite avec les clients qui
la demande. A l’opposé, si l’idée ne prend pas, ne pas la développer
ou attendre les temps meilleurs pour affiner l’idée ou quand le
besoins se présentera réellement un jour ou pas.

Le feedback et l’échange avec nos clients est à la base de cette
méthode. Et donc la qualité de interlocuteurs qui interviennent
font que les idées s’enrichissent ou pas. A ce jour, on compte une
excellente mailing list sd-pro@ où nous sommes dans le 1000 de
la méthode. On peut citer aussi la ml rps@ qui a été à la base
de la stabilisation de l’offre RPS (depuis que le RPS est stable
bahh il n’y a plus grand chose à améliorer sur l’offre dans l’état,
ça va changer avec 2-3 nouvelles idées qui arrivent ...). Nous
avons aussi quelque chose qui est presque parfait sur la voip@
qui est très utile pour affiner nos offres de téléphonie.

La téléphonie. On s’est rendu compte que notre démarche n’a pas
du tout été comprise. Parce que nos offres ont connu un succès
immédiats, nous avons essuyé 2-3 mois de critiques. Nous nous
sommes retrouvés à affiner les offres avec trop de clients à
la fois et on ne peut pas correctement le faire avec plusieurs
milliers de clients. En gros, il n’est pas possible d’affiner l’offre
de la même manière que nous affinons les offres d’hébergement.
Il y a trop de clients, trop différents et qui ne sont pas forcement
prêts à donner un feedback sur les offres. Ils veulent que ça
marche, point c’est tout. La téléphonie marche désormais très bien
et depuis 2-3 semaines nous avons changé de méthode totalement :
on est en train de fixer tous les petits bugs insignifiants qui
impactent 1 ou 2 clients au plus. On fixe tout. On le fait en
attendant de trouver comment on va passer en production tout ce
qui est déjà prêts à proder, développée ... mais il faut qu’on
finalise autrement. Il s’agit de services futurs. On cherche.

Nous lisons bien sûr les forums où nous postons nos annonces,
mais le feedback intéressant est plus difficile à construire
ou plus tôt il est possible de de-construire une discussion
intéressante très facilement si le but de la discussion n’est
pas totalement compris. Le feedback à l’international est très
intéressant aussi mais on voit que les clients de certains pays
sont plus sensibles à certaines annonces que les autres. Il
est donc plus difficile de tirer de conclusions sur le besoins
et savoir quelle offre va avoir du succès et laquelle serait un
flop.

Nous avons essayé de construire un échange sur la mailing list
mutu-pro@ mais l’expérience a échoué. La mailing list est
suspendue comme la mailing list 60gp@. Le principe n’a pas été
compris par les intervenants et il n’y avait pas d’espoir que
ça change. On a préféré en rester là.

Cette expérience comme d’autres feedback, plus tôt à l’international,
et surtout sur la téléphonie, nous amènent à se poser les questions
sur les méthodes de travail et d’échange avec nos clients pour
innover dans le futur sur tout sort de produits, services et solutions.
On a dans nos bancs plusieurs produits presque terminés mais nous
allons devoir évoluer en terme de discussion avec nos clients. Comment ?
On cherche les bonnes idées ;) Une bonne idée pour développer les
bonnes idées ... ;) Peut être, nous allons créer de petites mailing
list sur un sujet précis et inviter certains clients qui nous peuvent
nous sembler intéressants d’avoir comme le testeur d’une solution
qu’on développe ? Ce type d’échange serait beaucoup plus confidentiel
que dans le passé et donc on éviterait que les personnes qui ne sont pas
prêts à tester une bêta ou n’ont pas compris le principe ne participent
pas à la bêta. Mais la qualité d’un échange est basé sur la qualité
des intervenants et sur "comment les choisir". Bref, on se pose
beaucoup des questions. D’autant plus qu’on a plein de services à
sortir et donc à bêta tester (presque de suite).

Je ne sais pas encore précisément comment ceci se fera mais on
en est actuellement là dans la réflexion. Si vous avez des idées,
vous connaissez mon emails : oles@ovh.net

Amicalement
Octave

Envie de recevoir nos dernières nouvelles? Inscrivez-vous à notre newsletter